5 astuces pour se défaire d’une addiction amoureuse  

La dépendance affective ou addiction affective est un problème qui touche bien plus les femmes que les hommes. Elle est symbolisée par une dépendance vis-à-vis de l’autre et une peur bleue de le perdre. A cela se mêle aussi une jalousie maladive, un manque de confiance et de la possession. Cet état de stress est un obstacle à votre épanouissement et vous détruit à petit feu. Si elle n’est pas traitée au plus vite, les conséquences pour votre couple pourraient être dramatiques. Voici 5 choses pour s’en défaire.

Les causes de l’addiction sentimentale

La dépendance affective est un problème qui peut briser la vie d’un couple. Bien souvent, l’un des partenaires ne se rend pas compte qu’il ou elle est dépend(e) affectit (ve) de l’autre. Ce qui peut nuire à votre relation. Il faut savoir que ce symptôme anxieux a des causes qu’il convient de connaitre afin d’y apporter des réponses concrètes. L’une de celles-ci est le manque. En effet, le manque d’amour ou d’attention  au cours de l’enfance peut se manifester à l’âge adulte. Un enfant qui n’a pas reçu assez d’amour ou de tendresse de la part de ses parents développe un manque affectif une fois grand. Il aura du mal à s’épanouir dans ses relations actuelles, notamment amoureuses par peur décevoir l’autre ou de ne pas être à la hauteur de ses attentes.

Manque de confiance en soi

Le manque de confiance peut aussi vous rendre dépendant affectif. Douter de ne pas pouvoir satisfaire les attentes de son compagnon ou sa compagne et de ses propres valeurs intrinsèques fera de vous un ou une dépendant(e) amoureux(e). Vous vous posez mille questions et êtes obnubilé par ce que l’autre pense de vous.

Passé sentimental

Votre passé sentimental peut être à la base de votre dépendance. Un homme ou une femme victime d’adultère de la part de son ex-partenaire peut avoir des séquelles de cette trahison. Il ou elle aura tendance à ne pas se sentir à l’aise dans sa nouvelle relation et de douter de son partenaire si l’impasse n’a pas été fait sur son passé sentimental.

Problèmes de couple

Les problèmes de couple peuvent également être la source de cet état de stress. Les disputes, les injures, les humiliations…peuvent entrainer chez l’un des partenaires une peur bleue de voir cette relation amoureuse se terminer. Ce qui vous conduira sans vous en rendre compte à dépendre de l’autre.

Les signes de la dépendance amoureuse

La dépendance affective est une pathologie qui peut conduire à la destruction de votre couple. Mais avant de passer à sa guérison, il convient avant tout de connaitre ses symptômes.

La jalousie maladive

Cette dépendance se manifeste sous forme de jalousie. Le fait de voir son partenaire échanger  avec une autre personne entraine immédiatement une crise de jalousie. En l’absence de votre conjoint(e), vous imaginez l’autre avec un ou une amant(e) en train de vous tromper. Vous épiez les faits et gestes de votre partenaire, son téléphone, ses courriels…

Cette jalousie parfois mal expliquée est non seulement étouffante pour votre partenaire, mais également destructive pour vous.

Harceler son partenaire

Le harcèlement est un signe qui permet de reconnaitre un dépendant affectif. Celui-ci ne peut rester un petit moment sans la présence de l’autre ou sans entendre sa voie. Il est capable de l’appeler au téléphone ou de lui envoyer des dizaines de SMS par jour. Il le suit partout même sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Snapchat…).

Anxieux et triste

Le dépendant affectif est tout le temps anxieux. Chacun représente pour lui un ennemi de son couple. Il est angoissé par les personnes qui tournent autour de sa femme ou de son homme. De plus, il est très possessif. Plutôt que d’être heureux, sa vie est une véritable misère et tristesse.

Agir que pour le bien de son amoureux

Un dépendant affectif ne vit pas une relation amoureuse pour lui-même, mais plutôt pour plaire à l’autre. En effet, il est constamment en train de poser des actes qui visent à satisfaire l’autre même si cela va à l’encontre de son propre bonheur. Il manque de confiance en lui et ne vit que pour le bonheur de l’autre. Il se demande quotidiennement si chaque acte qu’il va poser va plaire ou pas à son partenaire.

Etre rassuré à tout instant

La perte de la confiance en soi entraine chez le dépendant affectif, une dévalorisation de sa personne. Celui-ci est constamment à la recherche de félicitations, de mots gentils et d’amour de la part de son compagnon de couple. Il ne vit que par lui et est prêt à mettre tout en œuvre pour attirer l’attention de l’autre.

Impossible de poser des actes sans l’autre

Un autre symptôme de cette pathologie est qu’on arrive à rien entreprendre par soi-même. Car ce dernier ne voit pas l’autre vivre sans lui. Il pense être indispensable dans sa vie et n’hésite pas à manifester de la jalousie et de la colère lorsque son partenaire pose des actes seul.

Comment vaincre l’addiction sentimentale?

Il n’y a pas pire moyen de mettre fin à une vie de couple que de dépendre de l’autre. Votre conjoint se sentira envahi et étouffé par votre attitude, cela pourrait sérieusement commencer à l’agacer. Plutôt que de continuer dans cette voie qui vous conduit à l’abime, il est préférable d’agir au plus vite afin de mettre un terme à cette dépendance. Les solutions pour vous en débarrasser sont multiples.

Prise de conscience de sa dépendance

La grande majorité des personnes qui sont dépendantes affectives ne se rendent pas compte de leur situation désastreuse. Pour elles, leur attitude est tout à fait normale et est le signe de l’amour qu’elles témoignent pour leur conjoint(e). Alors que sans prise véritable de conscience, il est tout à fait impossible de mettre fin à cette addiction. Pour cela, il est recommandé de vous poser certaines questions : Puis-je vivre heureux sans l’autre ? Est-ce que je vis avec un manipulateur ? Ai-je régulièrement besoin de mots rassurants de la part de mon partenaire pour me sentir heureux ? Puis-je mener certaines actions sans l’aide de mon conjoint ? Suis-je tout le temps animé par un sentiment de culpabilité après des disputes entre partenaires même quand j’ai raison ? Est-ce que j’ai un profond manque de confiance envers moi ? Suis-je incapable de réagir face au chantage affectif ? Est-ce que je veux contrôler entièrement la vie de l’autre ?

La réponse à toutes ces questions est un test qui vous permettra de savoir si vous êtes dépendant affectif ou pas. Si vous vous retrouvez dans la plupart de ces cas, alors, il faudra mener des actions pour vous débarrasser de cet état de stress. Voici 5 choses à faire pour s’en défaire :

1-Apprendre à s’épanouir sans l’autre et ne pas culpabiliser

Le dépendant affectif est toujours en train de poser des actions dans le but de plaire à l’autre. Sa vie ne lui appartient plus. Et bien, sachez que ce n’est pas cela l’amour. La vie de couple exige de fournir des efforts ensemble pour vivre en harmonie. Il ne s’agit pas seulement qu’une seule personne pose des actes pour se sentir désirée et importante dans la relation. L’idéal avant tout est d’apprendre à vivre seul tout en heureux. Certes, vous vivez une histoire d’amour, mais, pensez à votre épanouissement et votre bonheur. Apprenez à vous aimer telle que vous êtes et à profiter pleinement de la vie. La vie de couple, ce n’est pas une prison où l’on reste enfermé et où l’on doit empiéter sur la liberté de l’autre. Pensez positif, cherchez à vous améliorer, à réaliser vos passions, à vous épanouir… Ce n’est qu’ainsi que vous parviendrez à sortir de cette dépendance amoureuse. Il ne s’agit pas de vous séparer de votre partenaire, mais de prendre un peu de liberté et d’initiative. Sachez connaitre votre valeur et vos envies pour vous épanouir.

La culpabilité est un sentiment qui anime aussi le dépendant affectif. Au moindre couac ou conflit, vous vous sentez responsable et êtes parfois même prêt à vous renier pour éviter la cassure dans votre couple. Ce n’est pas une bonne attitude à adopter. Sortir de la culpabilité vous permettra de ne pas dépendre de l’autre. Ne rejetez pas la faute sur vous au moindre problème.

2-Avoir de l’estime pour soi

Perdre confiance en soi vous rendra absolument dépendant. Il ne servira à rien de vous dévaloriser ou de vous mésestimer. Pour sortir de cet état de stress permanent, il est conseillé de renforcer cette estime en vous. Ne vous laissez pas abattre par vos échecs et vos défauts. Apprenez à vous aimer tel que vous êtes et à corriger vos imperfections. Prenez des initiatives et réaliser des choses dont vous avez envie.

Se renfermer sur soi va contribuer au renforcement de cette dépendance. La meilleure des choses à faire est de s’ouvrir aux autres. Vous replier sur vous-même ne vous fera que du tort. Cherchez plutôt à rencontrer des parents, des amis… ainsi que des gens avec lesquels vous partagez des passions communes. Cette resocialisation vous fera énormément de bien et contribuera à trouver le bon équilibre pour votre épanouissement. Apprenez par exemple, à voyager ou à sortir sans votre partenaire. Adoptez la positive attitude et accordez-vous du temps pour une vie meilleure.

3-Le recours à un psychologue

Les dépendants affectifs ont généralement du mal à prendre conscience de leur cas. Une fois que cela est fait, il faut maintenant rechercher les meilleures solutions pour en venir à bout. Avoir recours à une aide extérieure est une excellente idée. L’aide d’un psychologue par exemple, vous permettra de sortir de cette addiction affective. Vous avez également la possibilité de lire des livres sur l’estime de soi ou la dépendance amoureuse qui vous donneront de bonnes idées. L’hypnose peut être aussi une bonne technique pour s’en débarrasser.

4-Prendre des engagements

Apprendre à se connaitre est un pas pour se détacher affectivement. Connaitre vos objectifs, vos capacités et vos faiblesses vous aidera à trouver les ressources nécessaires pour vous libérer de la dépendance. Se fixer des objectifs à atteindre et prendre des engagements est également une excellente idée. Par exemple, vous pouvez décider de ne plus appeler votre partenaire sur son téléphone plusieurs fois par jour. Mettez tout en œuvre pour tenir cet engagement en pensant à autre chose ou en vous adonnant à d’autres activités et loisirs. Vous verrez qu’il est possible de ne plus trop dépendre de lui. Vous serez désormais autonome et beaucoup plus épanoui.

5-Ne pas se laisser gagner par la peur de l’abandon

L’une des grosses craintes des dépendants affectifs est de voir leur partenaire les quitter. Cette peur fait qu’ils sont prêts à tout pour ne pas que leur liaison amoureuse prenne fin. Au cas où vous tombez sur un partenaire manipulateur, il risque de profiter de cette situation pour abuser considérablement de vous. Et au final, c’est vous qui sortirez malheureux de cette relation. Ne considérez donc pas votre vie de couple comme quelque chose d’éternelle. Sachez relativiser et dites-vous qu’elle pourra prendre fin un de ces jours. Jouez le rôle qui est le vôtre tout en vous fixant des limites.

Les conséquences de la dépendance émotionnelle

Vous ne vous rendez pas compte, mais dépendre émotionnellement de votre partenaire est le meilleur moyen pour mettre fin à sa vie de couple. En effet, quel compagnon voudrait d’une conjointe qui passe tout son temps à manifester sa jalousie maladive, à le harceler, à toujours rechercher des preuves d’amour…Il se sentira étouffer et prendra la décision de rompre. Ce que vous ne recherchez pas pourtant au départ.

Aussi, de son côté, le dépendant affectif est en train d’empoisonner sa vie et de se détruire à petit feu. Il n’a plus de vie propre à lui et n’est pas du tout épanoui.

En somme, l’addiction amoureuse est un état de stress qui est très nuisible pour une vie de couple et pour celui qui en est atteint. Ces causes et ces manifestations sont multiples. Il est possible de s’en défaire en adoptant certaines attitudes. Mais il faudra être surtout patient parce que les choses ne changeront pas du jour au lendemain.