La Technique n°1: Comment complimenter une fille

Complimenter pour draguer. Après avoir sorti notre dernier article pour réussir un speed dating, nous allons vous aider à bien complimenter une fille. La séduction, c’est beaucoup plus simple qu’on ne l’imagine. Il y a trois étapes à suivre pour améliorer sa technique :

  • Pratiquer régulièrement en se fixant des objectifs 
  • Débriefer ses dragues afin de comprendre ce qui nous éloigne ou nous rapproche de notre objectif : gardez ce qui marche et virer le reste !
  • Tenter et réaliser de nouvelles techniques de drague et histoires dans notre jeu afin de donner plus d’ampleur à notre personnage.

Les femmes cherchent à séduire depuis beaucoup plus longtemps que nous, elles ont en elles ce sens inné de la séduction elles ont donc une bonne longueur d’avance… C’est pour ça beaucoup de théoriciens de la séduction observent et s’inspirent des femmes à l’œuvre.

La femme envoie des tas de signes d’intérêt à l’homme qu’elle convoite en lui donnant l’impression que la voie est libre… puis, soudainement, elle devient froide et distante avec celui-ci. Et ainsi de suite elle redevient proche, puis l’ignore à nouveau.

Perturbant non ?

Contrairement à la femme, un homme dans un jeu de séduction complimente la femme car elle l’intéresse. Donc logiquement il pense qu’une femme qui fait la même chose est forcément attirée ! C’est pour cela qu’il trouve illogique qu’elle s’éloigne. Le cas le plus fréquent est qu’il continue à lui courir après pendant qu’elle continue son petit jeu fier d’elle.

Complimenter une fille passe par lui envoyer un signe d’intérêt, puis lui retirer

Comment complimenter une fillePourquoi la complimenter de cette manière ? De cette façon, la fille:

  • Ressent les émotions agréables qu’un compliment sincère provoque, sans éprouver la gêne qu’il peut souvent occasionner. Pendant le jeu de séduction avec une fille, il faut qu’elle ressente plusieurs émotions opposées, positives et négatives. C’est un point important que beaucoup négligent alors que pour la femme, c’est primordial, elle existe à travers ses émotions. En envoyant un signe d’intérêt à une femme, par exemple en la complimentant elle va vous remercier mais elle va aussi ressentir un malaise car l’intention sera brusquement porté sur elle, ce qui vous met vous aussi dans une impasse et vous ne saurez plus comment gérer la situation alors que vous partiez d’un bon sentiment !
  • La chose essentielle à ne pas faire est de diminuer votre valeur à ses yeux. Quand vous complimentez une fille vous augmentez sa valeur. Du coup l’écart entre vos valeurs se creuse, la vôtre diminuant, la sienne augmentant. Cela peut poser problème car une femme ne s’intéresse pas à un homme inférieur à elle. Une étude prouve que 90% des femmes se marient à des hommes dont le statut est plus élevé que le leur !
  • Faites en sorte qu’elle vous coure après. En jouant à ce jeu compliment/retrait de compliment. La femme va inconsciemment vous courir après pour que vous la complimentiez encore. C’est le principe du réflexe de Pavlov : on conditionne le comportement qu’on juge positif grâce aux compliments. Quoi de mieux pour un séducteur que de se faire courir après par sa cible ?

Vous pouvez complimenter une fille sur facebook

Dans la pratique, récapitulons:

Etape 1 : Envoyez-lui un signe d’intérêt

Privilégier des compliments sur:

-Son caractère

-Sa personnalité

Les compliments sur son physiques ont un point sensible, utilisez les avec parcimonies. Par exemple :

« Il est trop mignon ton nez… J’adore comment il frétille !  »

Évitez les zones sexuées et les clichés du genre :

« T’as de beaux yeux !  »

« J’aime tes fesses quand tu marches!  »

Etape 2 : Retirez votre signe d’intérêt

Il ne s’agit pas de revenir sur le compliment qu’on lui à fait du style :

« Non en fait je déconne…  »

Il faut y aller avec plus de subtilité, c’est à dire mettre une barrière

« Mince, on ne pourra plus se parler… »

«  Tout est fini entre nous, ça colle pas… »

« J’en étais sûr, ça peut vraiment pas marcher entre nous ! »

Ou la taquiner en utilisant le compliment précédemment fait.

« C’est trop mignon… je vais t’adopter comme chihuahua. J’espère que tu ne feras pas pipi partout !  »

« T’es trop mignonne… t’as de grosses joues de bébé !  »

Quand faut-il utiliser cette technique de compliment ?

Pendant une drague, il ne faut faire que très peu de compliments (3 ou 4 max), il est très important que votre cible ait l’impression d’avoir gagné son compliment, autrement ça ne sert à rien.  On peut même ne pas en faire du tout et utiliser d’autres techniques, ce n’est pas éliminatoire.

Complimentez-la quand elle dit quelque chose qui vous encense, ça vous permet de lui faire comprendre que vous l’appréciez et que vous n’êtes pas un simple dragueur.

Utilisez les au compte-goutte, et faites-les de plus en plus en rare, afin que cette fois ci, ce soit votre cible qui vous cours après, pour espérer obtenir ces compliments !

La routine Bonus

Cette routine est très efficace pour complimenter une fille sans créer de gêne et sans vous tracasser trop la tête…

La routine commence ainsi :

“Il y a trois choses que j’aime chez toi, la première [par exemple] la façon dont tu ris, le regard que tu fais quand tu réfléchi et… non je ne peux pas te dire le  3e ou tu vas arrêter de le faire !”

Et à ce moment, sous aucun prétexte ne lui dites le 3e ! Laissez là ce torturer à savoir ce que c’est.

Je partage d’ailleurs régulièrement mes routines avec les abonnés du Mad Club !

Ce qu’il faut retenir

Complimenter peu, mais avec talent. Lorsque vous la complimenter, toujours contre-balancer afin de ne pas perdre de valeurs vous-même.

Cette technique est très simple mais vous pouvez la réinventé à l’infini ! Commencez en reprenant mes exemples et éloignez-vous petit à petit. Testez vos idées les unes après les autres, et comme je vous l’ai dit plus haut, débriefez toujours vos dragues pour sans cesse améliorer votre florilège.

Et vous, qu’elles ont été les compliments et barrières les plus efficaces pour vous ?

Vous pouvez même complimenter une fille en couple